Conseils de pétanqueur

Conseils de pétanqueur

Quelques conseils pour mieux jouer à la pétanque.

Le retour des beaux jours s’accompagne des premières parties de pétanque entre amis ou en compétition.

Voici quelques conseils pour s'améliorer :

Bien choisir ses boules

Attention, car toutes les boules ne se valent pas, car les modèles vont de 70 mm à 80 mm de diamètre et pèsent entre 650 à 800 grammes.

Le type de terrain doit aussi influencer le choix de boules que vous allez utiliser.

Pour un terrain dur en goudron, il vau mieux choisir des boules très tendres, afin qu'elle amortissent mieux à l'impact.

Si le terrain est mou, une boule dure ou avec un traitement au carbone facilitera le carreau, car il n’y aura pas de rebond.

Se tenir comme un pro dans le rond

Un bon joueur de pétanque sait d’abord se tenir. Il faut « avoir les « pieds tanqués », joints », souligne Bruno Rocher. Une position qui favorise un « bon équilibre », et donc un bon lancer.

Comprendre la stratégie et le vocabulaire du pétanqueur

Dans un concours, on entendra souvant les pétanqueurs chevronnés demander "Tu tires ou tu pointes ?"

Pour le néophyte, tirer, c’est frapper une boule, c’est-à-dire essayer de la faire sortir du terrain quand elle est près du cochonnet.

Pointer revient à approcher sa boule du cochonnet le plus possible.

Se concentrer avant de jouer chaque boule

Au moment du lancer, la concentration est obligatoire pour avoir un mouvement parfait lors du jet de la boule.

La position du corps a également son importance, car un pointeur pourra s’accroupir pour de petites distances et sur un terrain lisse.

Quand il pleut et que le terrain est mou, il faudra porter les boules le plus haut possible avec un effet rotatif, afin qu'elle se bloque.

Sur un terrain propre et bien lisse, le joueur pourra plutôt glisser sa boule en visant l’endroit le plus propre.

Essayer d'être le plus malin possible en fonction de vos adversaires

Pour gagner une partie, il faut être adroit mais aussi malicieux, afin de gêner vos adversaires si vous vous rendez-compte qu'il ont du mal à jouer à 9 ou 10 mètres.

S’entraîner le plus souvent possible

Pour bien pointer et bien tirer, il faut s’entraîner régulièrement en trabaillant sur des ateliers de tirs ou de points, afin de rendre le geste le plus mécanique possible lorsque l'on est dans le rond.

Les plus acharnés devront aussi s’exercer à tirer à des distances différentes avec aussi un entrainement spécifique de tir au but.